Today, we are the 2nd Sunday of the month of January. One of my friends kindly invited me to have a « Galette des rois ». It will be the first « kings cake » called also « Epiphany cake pie » for my daughter. As she is only 12 months old, I must say that I don’t think she will like it and will surely not be impressed by its ceremonial. However, getting together with other children will be an exciting time.

galette-des-rois-1119699_1920

Aujourd’hui, nous sommes le 2ième dimanche du mois de janvier. Une amie m’a gentiment convié à tirer les rois : une tradition française conviviale.  Ce sera la première galette des rois pour ma fille. Du haut de ses 12 mois, je doute qu’elle apprécie cette friandise et encore moins le cérémonial. Néanmoins se réunir avec d’autres enfants sera pour elle un moment de fête.

Je propose à mon amie de mettre la main à la pâte et réaliser une galette maison. La question de l’approvisionnement des ingrédients ne se pose pas. Même la poudre d’amandes, pourtant difficile à trouver il y a quelques années, n’est plus un problème. Toutefois, se procurer une fève et une couronne me parait plus problématique… Petit aparté :

Savez-vous pourquoi nous appelons ce petit sujet une “fève” ?

Tout simplement car autrefois ce légume de printemps était caché dans la galette. Certes sa forme plate et sa taille ni trop grande (elle peut être dissimulée), ni trop petite (elle ne doit pas être avalée) sont parfaites. Mais elle contient comme l’oeuf un embryon, symbole de fécondité.  Normalement, celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée. Certains prétendent que les plus avares avalaient la fève afin de ne pas payer. C’est ainsi que serait née la fève en porcelaine, pour que le ‘roi’ craigne de l’avaler. »
Je me rend donc au marché de San Yuan Li chez le boulanger français à la recherche de ces incontournables couronnes. En vitrine,  je découvre des galettes absolument magnifiques et très alléchantes. Je le félicite pour ses réalisations. Il partage avec moi ses secrets d’expert. Il m’explique que les deux pâtes de la galette doivent être soudées avec de l’eau et non du jaune d’œuf, comme on le lit souvent. Bon à savoir ! Par ailleurs, il me conseille une fois bien soudée de la retourner pour obtenir une plus jolie apparence. Ces deux conseils en poche, j’achète deux pâtes feuilletée. Puis il m’offre gentiment une couronne. Quand à la fève en porcelaine… ce sera mon amie qui me la procurera, ouf !
Ceci étant dit : connaissez-vous réellement l’histoire de cette galette tant attendue par tous les gourmands ?
D’après mes sources Internet “Le partage de la galette n’a pas de lien avec la religion. Cela faisait partie des célébrations autour du solstice d’hiver, propice aux divinations. Tirer un roi était commun dès le Moyen-Age.

Quand fête t-on les rois : le 1er dimanche de janvier ou le 6 janvier?
« Jusque dans les années 1960, l’Epiphanie était un jour férié qui tombait le 6 janvier. Le partage du gâteau était souvent célébré le 5 au soir. Mais le Vatican II (1962-1965) a décidé que l’Epiphanie serait célébrée le premier dimanche suivant le 1er janvier. De nombreux pays cependant ont conservé la date originelle du 6 janvier, comme la Pologne. En fait, c’est le partage du gâteau qui est traditionnel.
Une fois la fève en poche, je profite de la sieste de ma fille pour préparer la galette. Elle sera prête juste à temps pour la déguster encore chaude.

Brioche ou frangipane ?
Dans le sud de la France où j’ai grandi, la galette des rois est souvent une couronne briochée avec ou sans des fruits confits. Chez mes parents, la galette à la frangipane ne faisait pas partie de nos habitudes. C’est bien plus tard que je l’ai découverte. Je choisis toutefois de la faire à la frangipane. Et n’oublie pas d’insérer la fève. La célébration perdrait de son intérêt.
Une fois chez mon amie, je retrouve des amis allemands et italiens. J’apprend étonnement que ces deux pays pourtant chrétiens ne tirent pas les rois. C’est amusant! Cette année, ce sera le petit français qui sera notre roi.

Brioche rois

Et mes amis chinois dans cette histoire, que pense t-il de cette tradition ? Férus de jeux, cela les amuse bien évidemment. Après la recette du foie gras, voici une recette et une nouvelle tradition à partager avec mon ayi.
Maintenant que vous savez tout sur les “rois”, je vous livre ma recette secrète de la galette à la frangipane. Bon appétit !

Galette des rois

Ingrédients
• 2 pâtes feuilletées
• 1 jaune d’oeuf
• 1 cu.s. de lait
Garniture
• 125g de beurre mou
• 115g de sucre
• 1 sachet de sucre vanillé
• 2 oeufs entiers
• 125g de poudre d’amandes
• 1 goutte d’arôme d’amandes amères

  • Dans un saladier, travailler le beurre à l’aide d’une fourchette afin qu’il soit bien crémeux.
  • Ajouter la poudre d’amandes, le sucre et mélanger jusqu’à ce que ce soit homogène.
  • Verser les 2 œufs légèrement battus, l’extrait d’amande amère. Mélanger le tout.
  • Placer la garniture au réfrigérateur afin qu’elle soit ferme.
  • Préchauffer le four à 175°C (Th.6)
  • Déposer une pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier.
  • Étaler la crème d’amandes au centre en laissant les bords libres. Insérer la fève.
  • Badigeonner les bords de la pâte avec de l’eau.
  • Recouvrir la garniture de la deuxième pâte feuilletée.
  • Souder les deux pâtes avec vos doigts. Faire un petit trou au centre afin que la galette ne gonfle pas trop.
  • A l’aide d’un pinceau, dorer la pâte avec le mélange d’œuf.Avec le dos d’un couteau, dessiner de petits croisillons sur le dessus de la galette et le pourtour.
  • Enfourner 30 minutes. Sortir dès que le dessus est doré.
  • Servir chaud

———

ENGLISH VERSION

Today, we are the 2nd Sunday of the month of January. One of my friends kindly invited me to have a « Galette des rois ». It will be the first «  kings cake » called also « Epiphany cake pie » for my daughter. As she is only 12 months old, I must say that I don’t think she will like it and will surely not be impressed by its ceremonial. However, getting together with other children will be an exciting time.

For kids, having the « kings cake » is always highly anticipated : who will hide under the table ? Who will have the crown? The excitement grows as soon as the cake is put down on the table. Children do not take time to appreciate it but devour it. The aim of the game, of course, is to find the charm and the hero of the day!

For parents, it’s a time to spend as a family. Kids have fun making the kings crown, making the cake,… But mostly, the youngest child hides under the table and attributes the slices of the cake to each person. The one who gets the charm becomes the king (or the queen) of the day !

I offer to make the three kings cake to my friends and bring it over. This year, it will be without my daughter’s help ! I don’t even have to wonder how to get all the ingredients for it. Even almonds powder, quite difficult to find a few years ago, is not a problem any longer. However, finding a charm and a crown seems more complex…

I decide to go to the French bakers in San Yuan Li market to find these elements. In the window display, I see absolutely beautiful and tempting three kings cake. I congratulate the baker for them. He shares with me his expert secrets. He explains to me that both pastries have to be put together with water and not egg yolk, as we can often read in recipes. Good to know!  Moreover, he advices me to put together the pastry and to turn it over so that the cake looks nice. With his advice, I buy puffy pastry. He then kindly gives me a crown. For the charm, my friend said she would give it to me. Phew! Once I have the charm, I make the most of my daughter’s nap to make the cake. It will be ready just in time to have it still hot.

Rois mages

But what is Epiphany ?

Christianity imagines the «  kings cake » as the three kings, who guided by a star, went to Bethlehem to pray in front of the crèche where baby Jesus was born, giving the child precious presents. However, when we look into the story of the Epiphany, we notice that it was celebrated before Christianity. Romans celebrated the festival of Saturnalia, in reference to Saturn. During that time, everything was allowed, there was no master or no slave. Romans had as a tradition to send cakes to their friends and elect kings with charms.

When do we celebrate the « Kings pie » : The first Sunday of January or on January 6th ?

Until the 1960’s, the Epiphany was a bank holiday which was on January 6th. Sharing the cake was often on the 5th. But the Vatican decided that the Epiphany would be celebrated on the first Sunday following January 1st.

Do you know why we call the elements hidden in the cake « a charm » ?

Once upon a time, a spring bean was hidden into the cake. Because its shape is flat and its size isn’t too large (it can be hidden) or too small (it mustn’t be swallowed) it is perfect. Besides it contains like an egg, an embryo, sign of fertility and good luck. Normally, the person who found the charm had to pay a round of drinks. Some said that the most avaricious swallowed the bean. And that is how the bean in china appeared, so that the king would not be scared to swallow it.

Bun or frangipani ?

In the south of France, where I grew up, the  kings cake is often a bun cake with or without candled fruits. At my parents, the frangipani cake was not a tradition. However, today, I am about to make a frangipani cake, not forgetting to hide the famous « bean ». Celebrating this time would be of no interest! When I got to my friend’s house, I met a German family and an Italian one. I learn that those two Christian countries do not celebrate this tradition. How funny! This year, a little french boy will be our king.

What about the Chinese in all of this ? What do they think of this tradition? As they are fond of games, they obviously think it is fun.

Now that you know everything about this tradition, here is my secret recipe to a frangipani cake. What about you, when do you think you will be able to celebrate this tradition ?

I am sure your ayi/helper will be delighted to discover a new tradition and a new recipe so that your children can party!

Kings pie

Ingredients 

2 sheets puff pastries – 1 egg yolk – 1 Tbsp milk ;  Filling : 125g soft butter – 115g sugar- 1 bag vanilla sugar ( 7g) – 2 eggs – 125g ground almonds – 1 drop almond essence – a porcelain charm

  • In a salad bowl, use a fork to mash the butter until it resembles a paste. Add ground almonds, sugar and vanilla sugar unt
    il incorporated.
  • Add 2 beaten eggs and almond essence. Whisk them. Place the mixture in the refrigerator for a while.
  • Preheat the oven to 175°C (Th.6). Roll out one sheet of puff pastry over a baking tray covered with baking paper.
  • Spread the filling over the pastry leaving a border of 2cm around. • Brush a little beaten egg yolk with milk over the clear border to help the two sheets stick together.
  • Add the charm. Cover with the second pastry. Gently press on the top sheet so that any excess air escape between the two sheets. • With your fingers press the edges to form a seal.

2. Galette des rois 1.Galette des rois 3. Galette des rois 4. Galette des rois 5. Galette des rois

  • Turn it upside down
  • With a knife, make a small whole in the center of the pastry so that the tart doesn’t rise. With the back of a knife, draw some crosses on the top and the border of the pastry. Brush all over the top of the pie with the beaten egg and milk to give it a shiny glaze. Bake for 30 minutes until it is well risen and golden brown.
  • Serve warm  and enjoy !

6. Galette des rois 7. Galette des rois 8. Galette des roisFullSizeRender

Recipe in Chinese

两张千层糕饼皮 - 1个蛋黄- 1 汤勺牛奶 -

填料 : 125克软黄油- 115克糖- 7克香草糖 – 2个鸡蛋 -125克杏仁粉- 2 滴苦杏仁香 糖-1个 小瓷“豆”

• 在色拉盘中用叉子将黄油调成近奶油状。加入杏仁粉和糖,搅拌均匀
• 将两个打好的鸡蛋和茶勺苦杏仁香精到入 • 用力打均匀
• 将打好的填料放入冰箱,使之变硬

• 将烤箱放在175°C (Th.6) 档预热。把千层糕饼皮张放在烤箱板上
• 烤箱板上需要先铺上一张烤炉纸。在面饼的边上涂上一个鸡蛋和一汤勺牛奶的混合液涂两厘米宽
• 将杏仁填料放入面饼中央,面饼的周边留空.置入小瓷“豆” • 用第二千层糕饼皮张盖上填料。用手将饼压平,以便挤出当中的空气泡。 用手指将两张千层糕饼皮粘合起来
• 在面饼当中戳几个小孔,这样面饼在烘烤时不至于起得太高

• 用刀背在面饼表面和周边压出交叉图形
• 用小刷在面饼表面涂上剩下的鸡蛋液
• 放入烤箱烤30分钟。等到表面一泛金黄就可出炉

Who is the king ?