Comment gagner du temps en cuisine en repensant son aménagement  et ses rangements ?

Que l’on aime cuisiner ou non, la cuisine est la pièce centrale d’une maison : on y dépose ses courses, on y prend le petit déjeuner, on cuisine, on prend ses repas si la taille s’y prête. Bref, on y passe beaucoup de temps et bien plus souvent que dans son salon. D’où l’importance d’avoir en tête quelques astuces pour bien l’aménager de manière à ne pas perdre de temps et gagner en confort.

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

Mais quand on n’est pas née avec le gène de l’organisation, notre cuisine peut vite devenir un grand capharnaüm. Ce qui est problématique dans la mesure où une cuisine mal rangée, c’est une cuisine dans laquelle on va perdre énormément de temps quand on est aux fourneaux, une pièce où l’on aura pas envie d’être. C’est dommage !

Pour bien aménager et ranger sa cuisine, voici 4 astuces très utiles qui vous serviront si vous avez prévu un grand nettoyage de printemps ou de faire des travaux.

1. Réduisez la circulation au sein du « triangle d’activité« 

« Le triangle d’activité : c’est la zone délimitée par l’évier, les plaques de cuisson et le réfrigérateur. Ils doivent être proches car une grande partie des déplacements s’effectue entre ces trois points. Dans la mesure du possible, prévoyez à cet effet des plans de travail suffisants autour des points d’eau et de cuisson, voire du réfrigérateur ».

Pensez également aux activités liées au propre et au sale : poubelle, évier et lave-vaisselle doivent tous être à proximité. Une fois le repas préparé on doit pouvoir mettre la vaisselle facilement dans le lave-vaisselle, et lorsque le cycle est terminé le vider en un seul mouvement . Je pense notamment aux verres à ranger proche du lave-vaisselle, par exemple sur des étagères à côté.

2. Pensez destination finale plutôt que catégorie

Il est judicieux de ranger ses ustensiles de cuisine non pas en fonction de la catégorie à laquelle ils appartiennent mais l’utilisation que vous allez en faire : les plats à gratiner, les plats à tarte, plats à cake à proximité du four. Les casseroles, cocottes, poêles sous votre plan de cuisson ou à proximité.  Les saladiers, bols par ex, non pas d’intérêt à être proche des éléments de cuisson. Séparer vos couverts selon leur utilisation : la préparation, la cuisson, le repas. Il n’y a aucun intérêt d’avoir les couverts pour manger avec les couteaux d’office. Idem pour les épices que vous aurez à portée de mains à côté des plaques de cuisson.

3. Triez, classez et ordonnez

A l’heure du zéro déchet, faîtes le tri dans vos placards. Avez-vous réellement besoin de cet appareil à raclette que vous utilisez une fois par an ? Ne pouvez-vous pas tout simplement l’emprunter à un voisin, le louer ou alors l’emprunter à votre fromager qui souvent le met à disposition à condition de faire marcher son commerce ?

Une fois, le tri effectué, il est temps de classer et ordonner. Notamment l’alimentaire. Pourquoi ? Car plus vos placards seront remplis, moins vous y verrez clair. Donc vous douterez. Pour au final revenir aux classiques ( les pâtes) plutôt que d’innover. Faîtes l’exercice, c’est magique. Videz vos placards petit à petit et ne gardez que l’essentiel.

Un autre point important : utilisez de préférence des bocaux en verre plutôt que de garder des emballages. Parce que les emballages très marquetés brouillent la vue et la pensée. Au contraire, les bocaux en verre permettent de voir rapidement ce que vous avez sous la main et cela vous aide à choisir. Étiquetez-les. Ainsi une fois vidés, vous saurez quoi mettre sur votre liste de courses.

4. Adaptez certains rangements en fonction de vos enfants

Contrairement aux idées reçues, cuisiner avec ses enfants n’est pas une perte de temps. Je dirai bien au contraire cela peut être un gain de temps pour un peu que les ustensiles et ingrédients soient à leur portée.

Pour cela, ranger ce qui leur est destiné à leur hauteur. Un tiroir ou une étagère peut tout à fait être destiné aux couverts, assiettes et verres des enfants. Cela les rendra autonome, ils pourront mettre la table, cuisiner avec vous sans avoir besoin de votre aide sans arrêt !

Ces quelques conseils sont simples à mettre en œuvre. Je vous invite à essayer de les suivre. Si malgré cela vous n’y arrivez toujours pas, que votre cuisine n’est pas opérationnelle, que vous n’aimez pas y passer du temps, que vous êtes toujours en manque d’idées, je serai ravie de faire avec vous un «  bilan » autour d’une séance découverte gratuite et voir comment je peux vous aider.

Comment gagner du temps en cuisine en repensant son aménagement et ses rangements ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *