Les fêtes cette année n’auront probablement pas la même saveur. Beaucoup resteront à la maison, privé de la famille, des grands-parents. Avec beaucoup d’incertitude. Peut-être que cette année vous n’allez pas comme chaque année mettre les pieds sous la table et devrez cuisiner. Non seulement vous êtes déçu que ce rendez-vous de l’année soit moins festif mais peut être vous inquiétez vous de cuisiner le 24 et le 25 car vous n’avez pas l’habitude d’organiser une diner de fêtes. Cela m’est arrivé à plusieurs reprises, lorsque j’étais enceinte jusqu’au coup et coincé en Chine. Alors si c’est votre cas, j’aimerais vous donner quelques idées de recettes pour passer une belle soirée sans passer votre journée aux fourneaux car vous le faîtes déjà toute l’année.

✨ Jouez sur les couleurs ( le rouge et le vert de préférence) et sur les textures
✨ Favorisez des recettes mono ingrédient plus rapides à préparer et plus légères

Apéritif : une verrine de betterave -framboise
Mousse de betterave et framboises

La betterave a un sacré atout : sa couleur. Une jolie rose qui égaye votre table. L’inconvénient son goût légèrement terreux.

Le secret pour l’adoucir m’a livré un jour un chef étoilé, la combiner avec de la framboise. Je vous propose de mixer une betterave avec une poignée de framboises (congelées en hiver), une cu.s de brousse ou fromage frais et un jet de jus de citron.

Entrée : Saumon Gravlax
Saumon Gravlax

Ce plat type suédois est parfait pour un diner de fête : élégant, fin, léger. Son autre avantage, vous pouvez le préparer à l’avance. Dans un grand plat, saupoudrer un filet de saumon (1kg) abondamment avec le mélange sel et sucre ( 50g de sucre et 50g de sel). Afin d’obtenir une couleur rosée très chic, mixer une betterave que vous ajouterez à ce mélange.

Couvrez d’un film plastique et laisser mariner au frais pendant au moins 24h. Passer le saumon sous l’eau pour retirer tout excédent de sel. Hachez de l’aneth et recouvrez le saumon. Coupez des tranches finement et servez avec une sauce au fromage blanc à base d’aneth, moutarde et jus de citron.

Vous êtes toujours à la recherche d’une idée de cadeau pour votre enfant qui privilégie l’expérience, l’apprentissage et les jolis souvenirs ? Que pensez-vous d’un atelier de cuisine + box créative à suivre en live ou à votre rythme ?

Plat : oie farcie aux châtaignes

Ce plat peut être impressionnant mais il est facile d’accès et se prépare très rapidement. Seule la cuisson prend plus de temps. Vous pouvez aussi choisir un chapon ou une dinde. J’avoue avoir un penchant pour l’oie.

Ingrédients

  • 1 oie ou 1 chapon de 3 kg
  • 300 g de marrons au naturel (en bocal de préférence)
  • 300 g de chair à saucisse
  • 225 g de pain de mie
  • 15 cl de lait
  • 20 cl de crème fraîche ( en option)
  • 125 g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 4 échalotes ou 1 oignon
  • 2 branches de thym à émietter
  • 1 feuille de laurier
  • 5 cl de cognac (ou Armagnac)
  • Sel et poivre
  • Poivre
  • Une petite casserole de bouillon de poule ou de légumes

Préparation

  1. Tremper le pain dans le lait afin de l’assouplir.
  2. Faire fondre les échalotes émincées dans de cuisson jusqu’à ce qu’elles soient souples et dorées puis ajouter la chair à saucisse et laisser colorer durant quelques minutes. Verser le cognac, faire bouillir 1 min de façon à ce que l’alcool s’évapore.
  3. Incorporer la mie de pain essorée, le thym émietté, les marrons émiettés, le sel et du poivre. Cuire 5 min. Arrêter le feu.
  4. En farcir l’oie et recoudre l’ouverture.
  5. Huiler l‘oie et la déposer dans un plat. Saler, poivrer, ajouter le laurier et des noisettes de beurre. Verser le bouillon au fond du plat.
  6. Enfourner l’oie dans le four froid puis régler à 120°C (thermostat 4) pendant 1 heure. Arroser régulièrement de jus de cuisson.
  7. Augmenter le four à 165°C pour 1 heure et terminer par 30 minutes de cuisson à 210°C (thermostat 7).
  8. Servir avec une purée de potimarron et quelques brisures de châtaignes.

Pour le dessert : vacherin vanille framboise

Pour le dessert, j’aime finir avec une touche légère. Comme je ne suis pas très bûche de Noël, je compense avec un vacherin vanille framboise que je prépare avec des meringues à la vanille craquantes (achetées dans le commerce car les miennes sont moelleuses à souhait), une bonne crème glacée à la vanille et un sorbet framboise. Seule la chantilly est maison !

Et vous qu’avez-vous prévu pour ce Noël ?

Ce repas de Noël simple et délicieux qui en met plein les yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *