Lorsque je demande aux parents qu’elle est leur problématique numéro 1 en cuisine, ils répondent à 90% «  je manque d’inspiration ». Et lorsque j’aborde l’idée de planifier les repas la plus grande majorité botte en touche.. Souvent pas manque de temps ( je n’y pas crois), d’envie ou d’intérêt (j’ai plus envie de vous croire). Et pourtant, il y a de nombreux avantages même insoupçonnés de planifier ses repas, notamment celui de ne plus avoir à répondre à cette question «  qu’est-ce que je vais cuisiner ce soir ».

Je retrouve une tranquillité d’esprit

Le premier bénéfice que vous allez retirer de votre nouvelle organisation, et le plus important à mon sens, c’est votre tranquillité d’esprit. Finies les questions “qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire à manger ce soir ?”, ou “j’ai faim, c’est quand qu’on mange ?”. Songez au soulagement de ne plus avoir à vous soucier d’y penser au quotidien ! 

Même si vous ne l’as suivi pas à la lettre car vos envies peuvent évoluer, l’avoir posé sur papier vous libère. Tout comme votre to do list au bureau !

Plus de convivialité

Cette liste je vous recommande de l’écrire en mode participatif en famille, au petit déjeuner le samedi par exemple. Ainsi vous n’aurez plus la charge mentale exclusive de cette tâche et votre famille sera enchantée. La liste sera ainsi nourrie des idées de chacun. Il y aura plus d’enthousiasme à passer à table. Une maman me confiait l’autre jour que sa fille de 7 ans avait d’elle même décidé de faire le menu en incluant même des plats qu’elle n’aimait pas «  car c’est important de manger des légumes »

Déléguer, c’est aussi une des clés de la tranquillité et de la convivialité. Et pourtant quand il s’agit de la maison, on a tendance à l’oublier. 

Plus de combinaisons possibles

En écrivant votre planning de repas, vous allez dans un premier temps lister des plats qui vous inspirent puis essayer de les imbriquer les uns dans les autres. C’est ainsi que vous réutiliserez des restes pour créer de nouvelles recettes. Exit les petits bols ou autres boîtes de restes empilés dans le réfrigérateur. Les restes de purée serviront à fconcocter un hachi parmentier ou des croquettes de pommes de terre, le petit bol de lentilles trop juste pour être resservi en plat principal se transformera en salade agrémentée de quelques tomates et herbes fraiches, le riz blanc en riz cantonais,…

Plus de variété et moins de dernière minute

Finis les soirées où je verse un paquet de coquillettes dans l’eau bouillante ou je passe au four un plat préparé. Grâce au planning de repas, vous pourrez désormais éviter les repas de dernière minute trop gras et trop salés, sans parler des additifs. Tout sera noté et grâce à cette liste les repas seront anticipés donc variés. Une fois la routine installée, vous vous sentirez plus légère et satisfaite de constater que chacun se régale avec un repas fait-maison prévu à l’avance.

Planifier est un outil parmi d’autres pour être plus créatif en cuisine. Je t’invite à télécharger ce kit gratuit pour découvrir de nouvelles astuces…

TÉLÉCHARGER

Moins de temps aux courses

Combien de temps en moyenne passez vous à faire vos courses en supermarché ? Trop longtemps. Pourquoi car pour être sure de ne rien oublier, vous passez dans chaque rayon. Si vous aviez un planning de repas avec inscrit l’ensemble des ingrédients nécessaires, vos courses ne seraient plus les mêmes. Au lieu de noter «  légumes » ou « viande » cela donnerait : 4 courgettes pour le pot au feu, 10 carottes pour le pot au feu et la soupe de carottes au cumin,…

Plus d’économies

 Plus de gaspillage car tous les produits achetés seront consommés. Vous ne jetterez plus de produits périmés oubliés au fond du frigo. Vous n’achèterez plus des doublons. Et vous bénéficierez de prix intéressants car vous achèterez des produits de saison. Faire ses menus c’est aussi s’inspirer de la saisonnalité. Et si vous voulez aller plus loin dans la lutte contre le gaspillage, je vous invite à lire ces astuces.

Maintenant comment procéder ?

Cela dépend beaucoup de votre organisation et de votre créativité. Certains rédigent la liste en fin de semaine pour pouvoir faire les courses le week-end. Donc ont besoin d’être inspiré par les produits trouvés au marché. Dans tous les cas, il me semble judicieux de l’écrire le week-end et de commencer son planning par le dimanche. Pourquoi ? Car le dimanche vous avez le temps de préparer un ou deux plats pour le début de semaine, cela permet de commencer la semaine tout en douceur. Le plat du dimanche soir ou midi étant resservi le lundi.

Pensez également à croiser cette liste avec le planning de la famille. Si vous faîtes du sport le lundi soir, manger des féculents le dimanche soir pourrait être intéressant. Si le mercredi vous êtes avec les enfants, que pensez-vous de cuisiner avec eux ou prévoir un déjeuner croque monsieur / tacos ou hamburger frites ? Et pour les soirées tout particulièrement chargée : une soupe à réchauffer ?

Et vous, quelle est votre mode d’organisation ? En quoi ce planning vous aide t-il ?

6 avantages insoupçonnés de planifier ses repas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *